Une commission de dialogue des cultes et des non cultes sera instituée par la municipalité pour favoriser le travail et la circulation des informations entre la mairie, l’Etat et les différents cultes et sociétés philosophiques de Vernon.

Aidée par le Département de l’Eure qui a installé sous la présidence de Sébastien Lecornu, un centre de ressources de prévention de la radicalisation, la ville en a fait une priorité en signant une convention il y a deux ans avec la préfecture et la procureure de la République. Les agents du service public et les partenaires – notamment les bailleurs sociaux – qui sont déployés sur le terrain sont formés afin de percevoir les signaux faibles d’une dégradation de la situation voire d’un basculement vers le radicalisme religieux ou sectaire. Un groupe de travail nominatif a été mis en place et permet de suivre notamment les publics les plus jeunes. L’école de la République est évidemment un des premiers lieux où la citoyenneté est instruite. Le travail partenarial entre les collectivités et l’Education nationale est donc intensifié. Vernon est la ville du département la plus en avance et ce travail a été salué maintes fois par tous les acteurs institutionnels. Sur notre impulsion, la ville de Vernon s’est particulièrement attachée au respect du principe fondamental de laïcité dans la mise en œuvre quotidienne des politiques publiques municipales : signature d’une charte des élus incluant ce thème, mise en oeuvre d’une charte de la laïcité dans les services publics, formation des agents. Sur la défense de la laïcité, nous devons aller encore plus loin en favorisant un dialogue transparent entre les représentants des différents cultes et la municipalité. Nous devons refuser les démarches communautaristes et nous montrer intransigeant dans la défense des valeurs de la République.

takip7.com