Faire renaître la micro ferme pédagogique du Bonheur et augmenter le nombre de jardins familiaux.

Faire renaître la ferme du Bonheur et ouvrir les jardins familiaux à la population.

Entre les Boutardes et les Valmeux, la ville met à disposition des vernonnais des terrains divisés en parcelles afin de leur permettre de pratiquer le jardinage. Il s’agit de jardins exclusivement potagers, pour une culture destinée à un usage personnel. En outre, chaque habitant veille au respect des valeurs liées à l’histoire de ces jardins familiaux : le respect d’autrui, la solidarité et la pratique d’un jardinage respectueux de l’environnement.

Repris par la Ville en 2018, cet espace de vie sociale et d’échanges rayonne sur la vie du quartier. Plus de 100 000€ ont été investis dans des cabanes, en récupérateurs d’eau de pluie, en composteurs et en clôtures.

Des parcelles à but pédagogique sont réservées aux écoles, aux centres de loisirs et aux structures spécialisées pour permettre aux enfants de découvrir le jardinage et la nature.

Semis, engrais, terre végétale et autres matériels sont achetés et mis gratuitement à la disposition des jardiniers.

Chaque année depuis 1992, à l’aube de la période estivale, la “ferme du bonheur”, créée à l’initiative du regretté Michel Decorde, s’étalait sur plusieurs hectares et permettait aux jeunes Vernonnais, qui ne pouvaient pas accéder aux loisirs existants, de découvrir un éventail d’activités en lien avec le milieu rural. Les enfants avaient ainsi le loisir de s’occuper d’animaux, comme des poules, canards, lapins et chèvres, et découvraient ainsi les nombreuses facettes de l’organisation d’une exploitation agricole. Malheureusement, son activité a pris fin dans les années 2000.

Nostalgiques de ces moments populaires tant appréciés, nous avons sauvegardé un espace situé entre les jardins familiaux et le bassin du Vallon Saint-Michel, alors qu’il devait être bétonné par l’ancienne équipe municipale. Ce lieu de découverte, ouvert à tous, permettra aux habitants du quartier, aux enseignants, aux centres sociaux et autres associations de se ressourcer et de privilégier des rencontres intergénérationnelles et éducatives.

takip7.com